Markforged-Jaws

IMPRESSION 3D - 9 MIN DE LECTURE

Étude de cas – exemple d'utilisation optimale de la solution d’impression 3D Markforged

Etienne Dawir le 4 mars, 2019

Introduction

Fin 2018, nous avons été contactés par un client qui produit différents types de flacons de parfum pour de grandes marques.                  

Problématique à résoudre

Un robot muni d’une pince pneumatique (pression de 6 bar) manutentionne un nombre important de bouteilles par jour. Sur cette pince, les mors (parties en contact) prennent les flacons et le mettent sur la chaîne.
Après un certain nombre de jours, ils passent à un autre produit. Il est alors obligatoire pour le service de maintenance de remplacer les mors pour le cycle suivant à cause de leur usure.
La production de ces mors, réalisés en POM (Polyacetal), doivent alors être intercalés entre deux cycles de moulage des bouteilles, ce qui est gênant en termes de productivité car leur atelier d’outillage est principalement destiné à réaliser des moules pour les bouteilles. Il faut donc essayer de trouver du temps pour intercaler la production répétitive des mors.

Pièces existantes en POM – Usure importante des mors après un cycle de production : 

Makforged - Gerresheimer 1 Makforged - Gerresheimer 2
Exigences techniques d’une alternative

Le client cherche une alternative en impression 3D mais qui doit répondre à plusieurs critères :

  • Résistance mécanique des pièces imprimées
  • Non détérioration des bagues des flacons durant les manipulations
  • Tenue à la température si T. élevée, actuellement ils utilisent du polyamide PA46
  • Le coût doit être rentable financièrement

Solution proposée

  • Impression de 4 pièces test en 22h avec la Markforged Mark Two
  • Matériau : Onyx & renfort Kevlar pour l’usure (en jaune), intérieur nid d’abeille (triangular infill)
  • Pièces stables jusqu’à 145°C

    Makforged - Gerresheimer 3
  • Soit ± 25% de Kevlar et un coût par pièce de 60€

    Makforged - Gerresheimer 4 Makforged - Gerresheimer 5
Résultat

Pièces neuves :

Makforged - Gerresheimer 6

Pièces usées après 1 cycle :

Makforged - Gerresheimer 7

A part une vis cassée, que l’on peut renforcer avec un insert, et un dommage, qui peut être amélioré en ajoutant un chanfrein manquant, les pièces imprimées en 3D ne montrent pas d’usure notable.

Décision

Notre client achète une MarkTwo de 13500€ et des consommables. Il est satisfait du résultat ainsi que du gain de productivité, il recommande des consommables et parle d’en acheter une deuxième !

Makforged - Gerresheimer 8 

Picture of Etienne Dawir

Etienne Dawir

40 ans d’expérience dans l’industrie et de 20 ans en ce qui concerne SOLIDWORKS.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×